Vélorution !

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Critique de l’article du Parisien du 20/04/2007

Envoyer

"Une fillette âgée de 9 ans tuée par un scooter..." ?

BOULOGNE-BILLANCOURT

Une fillette âgée de 9 ans tuée par un scooter

LE CYCLOMOTORISTE a tout fait pour éviter l’accident, préférant même se laisser tomber de son scooter pour tenter de ne pas percuter l’enfant qui traversait. Ses efforts ont été vains. Il était environ 17 heures, mercredi, quand le conducteur du deux-roues, un quadragénaire, circulait sur la route de la Reine. A hauteur du 110, une fillette âgée de 9 ans traversait la chaussée. D’après les premières observations de la police, la signalisation lumineuse n’aurait pas été en fonction à ce moment. Approchant de l’enfant qu’il allait à coup sûr renverser, le cyclomotoriste aurait alors fait en sorte de tomber pour éviter le choc. C’est en tout cas ce que les passants ont rapporté aux policiers. Malgré sa chute et une longue glissade, le conducteur du scooter a quand même percuté la victime, très grièvement blessée par la violence du choc. Hospitalisée dans le coma et victime d’un traumatisme crânien, la victime s’est éteinte dans la journée d’hier.

Tel est l’article du Parisien des Hauts-de-Seine du 20/04/2007 relatant l’accident qui a causé la mort de Joyce... Ci-dessous avec nos commentaires.

BOULOGNE-BILLANCOURT

Une fillette âgée de 9 ans tuée par un scooter

Elle avait 10 ans. Ce n’était pas un scooter mais une moto.
LE CYCLOMOTORISTE a tout fait pour éviter l’accident, préférant même se laisser tomber de son scooter
de sa moto
pour tenter de ne pas percuter l’enfant qui traversait.
... dans le passage piétons en suivant ses deux soeurs
Ses efforts ont été vains.
à quelle vitesse roulait-il ? le moindre effort eût été de contrôler sa vitesse, et de ralentir à l¹approche du passage protégé, piétons en vue ou non ; la ville n¹est pas une piste de course !
Il était environ 17 heures, mercredi, quand le conducteur du deux-roues,
motorisé
un quadragénaire, circulait sur la route de la Reine. A hauteur du 110,
la rue de Billancourt coupe la route de la Reine entre le 112 et le 114 ; au 110, c’est... un concessionnaire motos
une fillette âgée de 9 ans
10 ans
traversait la chaussée.
à un passage piéton
D’après les premières observations de la police, la signalisation lumineuse n’aurait pas été en fonction à ce moment.
il n’y a PAS de signalisation lumineuse à cet endroit ; les parents d’élèves la demandent depuis 2001 au Conseil général des Hauts-de-Seine, qui la refuse à chaque fois ; il paraît que ce serait trop rapproché avec le prochain feu (200 mètres ?)
Approchant de l’enfant qu’il allait à coup sûr renverser, le cyclomotoriste aurait alors fait en sorte de tomber pour éviter le choc. C’est en tout cas ce que les passants ont rapporté aux policiers. Malgré sa chute et une longue glissade, le conducteur du scooter a quand même percuté la victime, très grièvement blessée par la violence du choc. Hospitalisée dans le coma et victime d’un traumatisme crânien, la victime s’est éteinte dans la journée d’hier.
Quel a été la source d’information principale de ce journaliste, en dehors de la police et peut-être du concessionnaire moto ?

Le surlendemain, un autre article dans le Parisien :

BOULOGNE

Marche silencieuse pour Joyce

Mercredi dernier, à l’angle de la route de la Reine et de la rue de Billancourt, Joyce, 10 ans, en CM 1 à l’école primaire Silly, a été renversée par une moto alors qu’elle allait traverser.

Hier, à 16 heures, un rassemblement s’est tenu sur place, en attendant la manifestation silencieuse organisée lundi à 17 heures au parc Léon-Blum par la famille. Objectif : alerter les pouvoirs publics sur cette zone dangereuse, sans aucune signalisation lumineuse, ni sécurisation. Une enquête est en cours.

3,4,5 et 6 juillet: Vélorution universelle à Grenoble!

web_fly_A6_VU_grenoble_2014_copie_

tous les ateliers

Vous êtes ici : Revue de presse Critique de l’article du Parisien du 20/04/2007